Renault Clio RS ph1 « shiftlight capot alu » gris titane 80 000 km vendue

Renault Clio RS ph1 « shiftlight capot alu » gris titane 80 000 km vendue2018-05-08T07:02:49+00:00

Project Description

Véhicule Vendu

Clio Renault Sport grise ph1 de 80 000 km seulement, kilométrage certifié.

Premières séries avec le capot en aluminium et ailes en polyester, futur collector et youngtimer, digne descendante des Clio Williams.

Immatriculée en France, origine suisse, dors au garage. Vendue avec sa housse satin CarCover.

Que des pièces d’origine sauf , amortisseurs de « Clio RS 182cv 2004 chassis sport » pneus Michelin PS3 faits à 70 000 km.

Echappement, intérieur, radio, roues d’origine, distribution faite en Juillet 2015

Volant cuir refait par sellier, 2° clé carnet, manuels d’origine …

Phare non jaunis, carrosserie impeccable, son seul défaut : compresseur de clim à changer.

Garantie possible

intérieur clio rs shiftlight conducteur tableau de bordclio rs phase1 gris titane moteur

Date de première mise en circulation : 03/2000
Marque : Renault
Modèle : Clio RS
Version : 2.0l 16v Sport
Kilométrage : 80 600 garantis & certifiés
CH din : 172
Puissance fiscal : 10 cv
(carte grise moitié prix car + de 10 ans)
Couleur extérieur : Gris Titane
Couleur intérieur : Anthracite
Energie : Essence
Boîte de vitesse : manuelle 5 rapports

Equipements :

-Gris métallisé
-Jantes Alu OZ 15″ gris métallisé
-Châssis Sport
-Sièges Sport semi-baquet
-Intérieur cuir-alcantara
-Finition intérieur Alu
-Climatisation
-Autoradio cassette d’origine & chargeur 6 CD sous le siège passager
-Rétroviseurs électriques et dégivrants
-Phares anti-brouillards
-Pédalier aluminium
-Volant gainé cuir
-Ordinateur de bord
-Airbags frontaux, latéraux et rideaux
-Banquette arrière fractionnée
-Volant et siège conducteur réglable en hauteur
-Roues de secours jantes Alu 15′
-Tapis Renault avant et arrière
-Condamnation centralisée avec télécommande

Autres :

-Jamais accidentée, non fumeur

La Clio RS est sortie en 2000 avec une première version exclusivement de couleur gris titane. Bien plus performante que la précédente Clio sportive : la Clio Williams, le Clio RS représentait une grosse évolution tant au niveau moteur : + 22cv que châssis. Certes un peu plus lourde elle reste un poids plume par rapport aux clio RS ph3 avec 1035 kg, (dans la série seule la Clio RS Jean Ragnotti est un peu plus légère avec 1021 kg). La Clio RS ph1 est une voiture plus moderne que la Williams avec une meilleure position de conduite, des sièges et des suspensions plus fermes.

La toute première version shiflight doit son nom à la présence d’un indicateur lumineux vert au tableau de bord qui s’allume quand on approche de la zone rouge pour indiquer qu’il faut changer de rapport. Ce que n’auront pas les Clio ph1 suivantes. De plus, sur ces premières versions les ailes sont en polyester et le capot en aluminium plus léger alors que les suivantes, le capot redeviendra du vulgaire et lourd acier et les ailes seront en plastique thermoformées.

Après le bleu des Clio Williams, Renault voulait développer une nouvelle identité visuelle et avait clairement choisi de ne proposer que la teinte gris titane, sur les séries suivantes il y aura par contre un bleu marine et un jaune ainsi que quelques séries spéciales rouge ou vertes foncées métallisées moins inspirées.

Avec sa face avant très ajourée, la Clio RS phase 1 est très agressive et les espaces d’origine entre le bouclier avant et la face avant peuvent faire parfois penser à un mauvais tuning. Cependant c’est aussi ce qui fait tout le charme de la Clio RS ph1 alors que la ph2 plus sage se démarque assez peu de la version de base.
A l’arrière par contre c’est beaucoup plus sage, le pare choc est plus enveloppant que la version de série mais il faut un oeil expert pour le remarquer. Heureusement qu’il y a l’incontournable logo Renault sport.
Equipé de jantes de 15 pouces ultra légères elle a une bouille bien sympathique.

A conduire on est en présence d’une vraie Clio RS, bien plus performante qu’une Clio Williams d’origine avec un moteur agréable coupleux qui part bien dans les tours, la boite est courte et agréable à manier. Ne disposant pas de l’accélérateur électronique des séries suivantes de Clio II, le moteur n’a pas le désagréable petit temps de réponse de celles-ci à l’accélération ou quand on fait le talon pointe. La tenue de route est excellente, même si la direction est plus vivante avec ses roues de 15″ que sur les versions en 16″. Les freins absolument identiques aux Clio II ph2 sont puissants et endurants difficiles à prendre en défaut sur route ouverte, surtout si comme sur cette Clio disques plaquettes et liquides de freins sont récents. A la limite, la voiture est neutre, légèrement sousvireuse si on la force, elle survire légèrement si on rentre sur les freins et que l’on joue sur les transferts de masse.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer